Dans ce monde rien ne vas plus depuis que le prince tyrannique a prit le pouvoir. Vous révolterez-vous ou seriez vous a sa botte ?
 
Accueil  Calendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre entre une biche, un loup et un serpent {Pv Fériel Albertino et Egon Graaf}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shiroi Hebi
Esclave.

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 23/06/2014

MessageSujet: Rencontre entre une biche, un loup et un serpent {Pv Fériel Albertino et Egon Graaf}   Mar 24 Juin - 20:36

Hm...*Baille*...Ah le matin, déjà une nouvelle journée qui commence. Je me lève de mon lit qui était, comme d'habitude, dans une cellule crasseuse et dégoûtante. Je pris le verre d'eau qui se trouvait sur le sol avec un petit bout de pain et un bol de soupe, comme chaque matin.

 Je venais d'arriver dans le salon de la demeure où se trouvait sa majesté, un garde derrière elle. Elle était assise sur le sofa, jambes croisées lisant un livre, cette dernière le ferma après que j'entra. Elle demande au garde d’enchaîner ma main à la sienne, on peut dire comme une laisse pour chien. On sort de la demeure et marche dans le village Kazer où elle vivait. On marche pendant un bout de temps regardant les marchands vendre leurs produits. Les rues étaient vraiment peuplées comme si une chose très importante allait arriver. On s'arrêta dans le magasin de couturier où elle allait surement choisir un modèle pour une nouvelle tenue, quant à moi, un modèle m'a beaucoup plu, une chemise à manche longue avec une longue jupe, je l'a trouvé vraiment belle.

 Je présume que midi est arrivé étant donné que sa majesté à eu l'honneur de m'attacher à un poteau d'un restaurant alors qu'elle déguste probablement un appétissant festin.  

"-Arf...Elle est vraiment sans pitié cette fille non mais me laisser pourrir dehors comme un chien, pff...J'espère qu'elle s’étouffera avec du pain !"

 Je finis par abandonner l'idée de la maudire quant elle mange et me laisse tomber de tout mon long à terre. J'ai vraiment marre de cette vie, j'aimerais m'échapper mais c'est carrément impossible, cette pimbêche fera tout pour me retrouver pour me torturer après...Quelle vie de chien, je comprends ce qu'ils ressentent maintenant.

 Elle prend trop de temps pour manger, un escargot mange plus vite qu'elle, en plus, j'en peux plus de me retenir, il faut que j'aille au petit coin mais où? Ah !! Trouvé ! Si je me transforme je pourrais m'en aller en douce, je suis un génie !!...Temps mort ! Ma forme de serpent ne passe pas vraiment inaperçue étant grande et longue, ça ne ressemblerait pas à un serpent ordinaire qui plus est, je n'ai aucune information sur ce village, aucune idée s'il y a ceux qui sont d'accord avec le prince et ceux qui sont contre. Arf...Je suis vraiment maudite par la vie mais pas le choix, si je ne fais rien, je vais finir par me faire dessus !! Bon allez !

Je pris ma forme de serpent et me précipite rapidement loin du restaurant, même si je vais me faire punir à cause de ma "fuite", je ne pourrais me retenir encore plus !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fériel Albertino
Servant
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 30/11/2011
Age : 21
Localisation : Aux côtés de mes petits chéris!~

Feuille de personnage
Personnage:

MessageSujet: Re: Rencontre entre une biche, un loup et un serpent {Pv Fériel Albertino et Egon Graaf}   Mar 24 Juin - 22:36

Il devait être cinq heure du matin lorsque je suis sortie de chez-moi. J'avais prévu de partir bien au-delà du royaume de la terre, voulant chercher les plantes dont j'ai besoin pour essayer un nouveau remède, et ces plantes en question ne se trouvent qu'aux frontières du village principale de l'air.
J'avais tout préparé la veille et, bien entendu, les enfants sont au courant de mon départ matinal. J'espère que tout ira bien pour eux, j'imagine que je ne pouvais pas mieux faire que de confier la petite bande à Caster, lui qui est le plus mâture...!

Parfait! Après avoir pris mon sac, me voilà prête pour la longue marche qui m'attend! Ça me prendra environ deux ou trois heures j'imagine!... Bon, trêve de bavardages, j'y vais!

Je sortis de la maison et la fermais à clé avant de glisser cette dernière sous la porte à l'intérieur, comme j'avais l'habitude de faire à chaque long voyage que je faisais. Très bien, voilà une bonne chose de faite! Maintenant, direction les terres de l'air!

*********

Une heure s'était écoulée depuis mon départ, je me trouvais désormais dans une plaine où le vent soufflait à son grès. Pour ne pas perdre mon équilibre à cause de ça et surtout, ne voulant pas fatiguer rapidement, j'avais pris ma forme de biche, mon sac autour de mon cou, c'était plus pratique.
Bien entendu, cela sans dire que j'avais faillis me faire attrapée dans la forêt sombre où des braconniers avaient aperçus, j'avais réussi à leur échapper en reprenant forme humaine, très loin d'eux.
Me voilà désormais face à un gigantesque canyon. Je sens le vent souffler à sa guise d'ici! C'est dans ces situations-là qu'on est généralement content de pouvoir se transformer en un animal ongulé, pas de risque de chute bête!

Deux heures se sont écoulés après le canyon et la montagne de neige où j'avais repris forme humaine dû à quelques hommes qui étaient là à patrouiller. Vous imaginez un peu la scène? Découvrir une biche de forêt en pleine montagne, il y a de quoi se poser des questions! J'avais réussi à me tirer en leur expliquant que je ne suis qu'une simple voyageuse passant mon chemin, ils n'avaient pas trop insisté, une chance pour moi!

Où suis-je maintenant? *regarde autour d'elle* Tout était en ruine ici. Ah! Ça doit être Zekor, un village mis en pièce par le prince, je vous laisse deviner la raison...
Je continuais mon chemin, ne voulant pas trop m'attarder ici pour ne pas à avoir perdre mon calme à cause de la raison de la mise en ruine du village. Un peu plus loin se trouve le village de Kazer, je pourrais y faire un petit détour, je dois me reposer pour l'instant! De plus, je pourrais peut-être y trouver de choses utiles?

J'arrivais enfin au village après une autre demi-heure de marche. Voilà un endroit bien animé dites-moi! Je n'avais jamais vu autant de gens regroupés comme ça dans un seul et même endroit, et je sais de quoi je parle, moi qui vient du royaume de la terre!
En regardant autour de moi tout en continuant ma marche, je n'avais pas fait attention à la chaîne qui se trouvait sous mes pieds et voilà ces derniers en train de s'emmêler dedans. J'avais réussi à rattraper mon équilibre en m'accrochant au poteau autour du quel la chaîne était enroulée.

    -Mais bon sang qui a bien pu laisser traîner ça là?! Râlais-je à voix basse, me parlant à moi même en essayant de retirer la chaîne autour de mes pieds.


Occupée à me "délivrer", je ne fis pas attention à l'ouverture de l'entrée d'un petit restaurant juste en face de là où je me trouvais, laissant en sortir une jeune fille d'à peu près 15 ou 16 ans.

    -Mais qu'est-ce que?!... Qu'avez-vous oser faire?! Où est elle?! Cria alors la jeune fille d'un ton de rage.

    -Je vous demande pardon? Demandais-je alors après avoir sursauté à son cri, surprise.

    -Ne faites pas l'innocente! C'est vous qui avez détacher mon esclave! Continuait-elle à crier, me pointant du doigt.

    -Excusez-moi, mais pour qui vous prenez-vous jeune demoiselle? Je n'ai pas l'impression de vous avoir déjà vu dans les parages... Dis-je calmement en guise de réponse?


A quoi bon rentrer dans le jeu d'une petite fille? Surtout si cette dernière se met à vous accuser à tord...! Je continuais à regarder la fille d'un air exaspéré, ce n'est pas parce que j'ai l'habitude d'être toute douce toute gentille que je vais laisser passer ça!


_______________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://masa-y.deviantart.com/
Egon Graaf
Prince
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 05/10/2013

Feuille de personnage
Personnage:

MessageSujet: Re: Rencontre entre une biche, un loup et un serpent {Pv Fériel Albertino et Egon Graaf}   Mer 25 Juin - 15:08

Le vent s'était levé, si frais et agréable, pour combler la chaleur torride de cet été infernal ce matin. Egon venait de se lever, il n'était pas bien tôt, et son père allait encore le disputer. Il en avait assez. Il ne cherchait qu'à se reposer après tout. Il soupira, ne levant pas la moindre partie de son corps de son lit. Il se plaignait mais il avait encore la chance que son très cher paternel n'ai pas décidé de placer un sol d'épines plutôt que son soyeux et agréable lit chaud. Chaque jour c'était pareil de toute façon. Il aimerait passer plusieurs à dormir, si il le pouvait. Le jeune homme réfléchissait et écoutait attentivement les sons qui se produisaient à l'intérieur de sa demeure. Des pas légers, surs, c'était bien ceux d'un des serviteurs de son père. Peut être Naël, le plus désagréable, celui qui influençait le chef du clan de l'Air et qui voulait faire de même avec son fils. Mais Egon trouvait toujours des excuses pour ne pas être forcé d'écouter les balivernes de ce vieux chnock. Il n'avait pas que ça à faire et trouvait sa voix tellement désagréable. Plus d'une fois il avait peiné pour la reproduire et cacher à son père des sorties qu'il n'était pas censé faire. Il n'était pas fait pour rester en intérieur sans rien faire et s'entraîner inutilement avec des exercices qui pourraient le blesser, avec des brutes qui n'ont aucune pitié pour lui, sous les ordres de son imbécile de père.

Il finit par se redresser, et s'asseoir entre ses draps. Il se leva, lentement, s'étirant. Il avait envie de se dégourdir les jambes, ou plutôt les pattes à l'aide de sa forum canine. Mais il ne pouvait pas ici, c'était bien triste. Même en se cachant, un démon était vite retrouvé au jour aujourd’hui, avec les pouvoirs particuliers de la garde proche du chef et du prince. Mais il s'en fichait. Il laissa un mot au dos de la porte de sa grande chambre, avec un dessin très abstrait d'un visage qui tire la langue. Il ouvra la fenêtre et sauta par celle-ci, après s'être convenablement habillé avec des vêtements noirs, orangés et jaune comme à son habitude. Ils n'avaient pas encore décidé de la verrouiller, c'était tout bénef pour lui. Il sauta de branches en branches jusqu'à arriver dans le jardin. Il fut vu par des jardiniers en plein travail, qui coururent prévenir les gardes, mais bien trop tard; Egon était déjà loin. Il tentait de leur faire croire qu'il était encore dans les environs en imitant le bruissement des buissons du jardin à l'aide de son pouvoir. C'était son petit jeu favori, et son père, comme toute les autres fois, serait dehors au moment ou Egon aurait déjà passé la barrière qui sépare le pays en lui-même et les villes annexes. Après, malgré la confiance moindre que le patron accordait aux villes annexes, elles n'étaient pas si éloignées que ça, et Egon, s'attirant les bonnes grâces du peuple avait toujours un moyen de trouver le moyen de transport idéal et discret que son père ne penserait jamais à vérifier.

Il arriva donc vite dans les villes annexes, plus précisément à Kazer. Le village semblait charmant, simple. Mais quelque chose perturbait Egon au plus haut point à chaque fois qu'il venait dans les environs; l'accord de pouvoir posséder des esclaves. Tout le coté malsain de ce genre de territoire ressortait lorsqu'on voyait la plupart de ces personnes en piteux états, attachés en laisse ou bien dans des cages électrifiées. C'était un endroit parfait pour les démons selon les plus riches personnes. Egon n'était lui-même pas d'accord, et n'avait nullement l'intention de montrer sa véritable apparence. C'était trop risqué, voir inutile. Soudainement, depuis le chariot ou il se trouvait, il vit une jeune fille disparaître et une grosse silhouette blanche se déplacer à toute vitesse en direction d'une cachette, plus loin, dans une ruelle. Personne ne semblait l'avoir clairement remarqué, mais le jeune homme, lui, mit quelques secondes à comprendre que cette femme était bel et bien une esclave, et qu'il s'agissait d'un démon en fuite, très rapide, d'ailleurs! ça devait être dûe à sa nature, et il ne sut déterminer quelle forme avait l'animal en question.

Il demanda au cocher de le déposer là et il cherchait du regard cette pauvre bête. Il entendit quelque chose de très intéressant près d'ici par la suite. Il écouta attentivement cette conversation...

-Mais qu'est-ce que?!... Qu'avez-vous oser faire?! Où est elle?!
-Je vous demande pardon?
-Ne faites pas l'innocente! C'est vous qui avez détacher mon esclave!
-Excusez-moi, mais pour qui vous prenez-vous jeune demoiselle? Je n'ai pas l'impression de vous avoir déjà vu dans les parages...

Cette jeune fille se comportait déjà comme ces gros richard qui n'agissaient jamais en demi-mesures et qui étaient si vantards que leurs chevilles aurait déjà du exploser depuis longtemps. Egon ne pu s'empêcher de lâcher un léger ricanement enfantin. Il n'avait pas retrouvée la jeune fille qui s'était transformé, mais pensait être en mesure de l'aider avec son précieux Pouvoir. Peut importe alors si il allait être reconnu ou non. Il prit place dans le restaurant, prit le temps de commander une limonade, regardant la petite fille et son innocente interlocutrice. Il souffla un bon coup et se concentra alors. Il activa son pouvoir, les yeux luisants comme des pierres précieuses. Dans l'air s'élevait alors une voix, pas vraiment parfaite, mais qu'on pouvait distinguer. Egon ne disait plus rien et ne bougeait pas, absolument concentré sur ce qu'il était en train de réaliser. Il mit même un vent au serveur qui venait de lui apporter sa boisson. Il tenta de faire entendre une voix masculine, d'un jeune homme perturbé, avec une voix clichée anglaise, pour rapporter des points au niveau de la crédibilité.

"- Là, je l'ai vu, l'esclave en cavale, il est parti vers l'extérieur du village, rattrapez-le, bon sang!"

_______________________________________



Kit de moi. NE PAS TOUCHER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiroi Hebi
Esclave.

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 23/06/2014

MessageSujet: Re: Rencontre entre une biche, un loup et un serpent {Pv Fériel Albertino et Egon Graaf}   Mer 25 Juin - 18:51

J'arrive dans un endroit vert où une maisonnette s'y trouvée, une petite rivière juste à côté. Je me dirige vers un arbre, il était assez grand, je remarque qu'il y avait un terrier à la fin du tronc, une chance pour moi de me reposer après m'avoir vidé.

*Soupir*...Que ça fait du bien ! Je me sens plus légère maintenant. Je retourne vers l'arbre où se trouvait le terrier, je jette un petit coup d’œil et y trouve de jeunes lapins. Ils étaient tous magnifiques, sans exception, l'un d'eux me rappela ma mère ;  un pelage blanc aux yeux noirs sauf que celui ci, il avait une tâche noire sur son oreille gauche qui lui va à ravir.

 Je ressors ma tête du terrier pour respirer l'air frai. J'adosse mon dos sur l'arbre tout en admirant le ciel bleu, ce dernier était sans nuages, seul le soleil et lui...Pff, je lâche un petit ricanement, vraiment, voilà que je fais de la poésie, ça prouve à quel point mon frère me manque...

*Gargouillement*...

 Je commence vraiment à avoir faim moi ! Faut que je trouve quelque chose à me mettre sous la dent et vite. Je regarde le terrier en sachant que des lapins y vivent...Peut-être qu'ils sont appétissant?...Ah non !! Ressaisie-toi, idiote ! *Soupir* c'est dans ces moments là que je n'aime pas ma nature animale, l'instinct du serpent est quelques fois terrifiant mais bon...En même temps, faut que je retourne vers sa majesté, je n'ai vraiment pas qu'elle remarque mon absence et me punie ensuite...!!! Oh bon sang qu'est-ce que j'ai fait ?! Grrr...Peut-être qu'elle est déjà sortie et me cherche en ce moment même ! Et quand elle me retrouvera , ce sera le fouet à coup sûr !! D'un côté je n'ai vraiment pas envie de rentrer, de l'autre, faut bien pour vivre...Quelle poisse !

 Alors que je me grinchais sur ma stupidité, la porte de la maisonnette s'ouvra sur une vieille dame qui remarqua immédiatement ma présence, celle ci me fixa un long moment puis me donna un chaleureux sourire, sans même me rendre compte, je le lui rendis. Elle m'invita gentiment chez elle ce que je ne pu refusais. Sa maison était simple, un salon au milieu avec une étagère remplie de bouquin , une cuisine juste à côté ayant une table bien garnie. Cette vision me fit ravaler ma salive et détourna le regard de peur de me jeter sur la table, rien que d'imaginant la scène me fait rougir de honte.

"-Venez, vous devriez avoir faim, n'est-ce pas? Me dit-elle gentiment en m'invitant dans la cuisine"

 C'est un ange venu du ciel pour moi !! J'en avais presque les larmes aux yeux. Je la remercie pour son hospitalité et elle m'explique qu'elle m'avait remarqué dès que je mis les pieds ici, non pas sous la forme du serpent. Une fois que mon estomac pleins, je la remercie encore une fois et retourne vers sa majesté que j'aime tant *Ironique*. Mais avant même que je ne franchisse la porte, elle m’interpella en me faisant remarquer une blessure au poignet, c'était tout rouge avec des points de sang montrant à quel point la chaîne était serrée. Elle me demande de la laisser me soigner, ce que je refuse poliment.

 Après être sortie de la maisonnette, je me dirige directement vers la petite rivière et mets ma main dedans, quant à mon autre main libre, je la bouge près de ma blessure formant des dessins invisibles. Peu à peu, ma blessure commençait à disparaître. Dieu merci qu'elle est remarquée, si non, je ne donne pas cher à ma main si j'y suis retourné dans l'était qu'elle était. Je lâche un soupir désespéré, je ne veux pas retourner auprès d'elle, je veux juste rester là, à contempler la course de la rivière. Je me demande si quelques uns des villageois ont pu se sauver...J'aimerais tant y retourner, après tout, c'est mon village natal, non?

Je me couche sur le sol verdâtre, regardant un point invisible au ciel. Tout d'un coup, j'eu une grande envie de dormir pourtant j'avais assez bien dormis la nuit dernière...Bon, une petite sieste de rien du tout ne fait pas de mal, si?

Après cette brève pensée, je ferme les yeux puis m'endormis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fériel Albertino
Servant
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 30/11/2011
Age : 21
Localisation : Aux côtés de mes petits chéris!~

Feuille de personnage
Personnage:

MessageSujet: Re: Rencontre entre une biche, un loup et un serpent {Pv Fériel Albertino et Egon Graaf}   Ven 27 Juin - 12:26

"- Là, je l'ai vu, l'esclave en cavale, il est parti vers l'extérieur du village, rattrapez-le, bon sang!"

    -Et bien voilà, vous voyez bien que je n'ai rien à avoir là-dedans! Dis-je après avoir entendu la voix, un peu sur les nerfs.


Je regardais toujours la jeune fille d'un regard qui voulait tout dire. Oser s'attaquer aux gens comme ça! Si elle vivait avec moi, lui dire les quatre vérités ne lui ferait pas de mal!
Tiens, la voilà partie en courant chercher ce qu'elle a perdue. *soupir* M'enfin, oublions, les gamins riches ont presque tous été comme ça de toute façon.

Je regardais le petit restaurant d'où était sortie la fille. Et si je m'arrêtais un petit instant ici? Je commence à avoir mal aux genoux à force d'avoir marché toute la matinée! *entre dans le restaurant*
Voilà un endroit bien carmant, si ce n'est les regards indiscrets posés sur moi, ce qui me gêna tout au plus, faisant sortir deux trois bourgeons du creux de mon cou, mais ça ne dura qu'un bref instant avant que les clients ne retournent à leurs occupations. Je finis par aller m'installer à une table, posant mon sac sur une chaise à côté de la mienne en attendant qu'on vienne prendre ma commende.
Pendant l'attente, je posais la tête sur ma main droite tout en regardant autour de moi. Les gens ici dégageaient tous la même aura neutre on dirait. Surement des gens qui se fichent pas mal du sort des autres, comme par exemple ce qui vient de se passer à l'instant...! Je soupirais, décidément, c'était partout la même chose...!
Tiens! Revoilà la petite de tout à l'heure! On dirait qu'elle n'a pas retrouver ce qu'elle voulait, vu son expression. Voilà qui était bien drôle, haha! Je la vois d'ici me lancer son regard le plus noir, encore une fois, décidément, les enfants n'ont plus aucune éducation de nos jours...
Ah! Voilà le serveur, je peux enfin commander!

Quelques secondes plus tard, je me retrouve à nouveau seule, attendant de pouvoir manger. Pour ne pas m'ennuyer, je fis comme j'ai l'habitude de faire, jouer avec mon pouvoir. La tête cette fois-ci sur la main gauche, je fis tourbillonner mon index droit, ce qui fit sortir quelques végétations de ma main, poussant jusqu'à fleurir et finir par éclater un peu partout sur la table. Oui, c'était assez amusant lorsqu'on s’ennuie, mais... d'une manière ou d'une autre, même ça ne m'amusait plus, sans doute l'habitude.

Soupirant à nouveau en m'adossant contre le dos de la chaise, je fis pas attention aux plantes qui poussaient encore de ma main et, rien qu'en m'étirant pour me mettre à l'aise, les fleurs jaillirent et allèrent éclater sur la tête d'une personne encagoulée. Oh zut!... Me voilà dans de beaux draps maintenant!
Je me levais donc de la chaise, me dirigeant précipitamment vers la personne sur laquelle les pétales avaient atterris.

    -Ah! Je vous prie de bien vouloir m'excuser, je ne faisais plus attention à ce que je faisais! M'excusais-je donc auprès de la personne dont la carrure faisait pensé à celle d'une jeune homme.




_______________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://masa-y.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre entre une biche, un loup et un serpent {Pv Fériel Albertino et Egon Graaf}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre entre une biche, un loup et un serpent {Pv Fériel Albertino et Egon Graaf}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Échappe-toi avant d'être pris entre les griffes du loup ₰ LIAM&NATHANAEL
» Entre chien et loup [Combat Liana vs Sven]
» Entre fouine et serpent [PV]
» le loup et l'elfe |Abandonné]
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Demon's life :: les Terres de l'Air. :: Villages annexes de l'air :: Kazer-
Sauter vers: